mardi 11 juin 2013

Un enfant de 4 ans tué pour avoir refusé d'appeller la compagne de sa mére lesbienne "papa"




 
Le journal sud-africain, "The Star" rapporte un procès concernant la mort d'un enfant de quatre ans, Botha Jandre qui, selon les preuves données au tribunal a été battu  à mort pour avoir refusé d'appeler l'amante lesbienne de sa mère «Papa».
Mercredi, le tribunal régional de Vereeniging  a statué qu'Engeline de Nysschen (33 ans ), et la mère de l'enfant Hanelie Botha (31 ans ) sont coupables d'avoir assassiner l'enfant. Bien que Nysschen a été reconnue coupable d'avoir infligé des violences, la juge Rita Willemse s'est prononcée contre la mére Botha pour ne pas avoir réagi face à la violence physique répétée de son enfant par Nysschen ainsi que pour avoir menti afin de la protéger.

Les Témoignages devant le tribunal des employés du couple de lesbiennes a indiqué que le garçon a été agressé violemment pour avoir refusé les demandes répétées d'appeler  Nysschen «Papa».

Botha a affirmé que son enfant était mort après avoir glissé dans la baignoire, mais les experts médicaux ont rejeté ses affirmations en remarquant que les blessures, dont une fracture du crâne et des lésions cérébrales, ainsi que les jambes, la clavicule, les mains et le bassin brisées témoignaient que l'enfant avait subi des assauts répétés.

Un rapport pré-sentenciel devrait être rendu le 26 Juin.
 
 
Source: L'article du "Star" (anglais) viahttp://leschroniquesderorschach.blogspot.fr/2012/11/un-enfant-de-4-ans-tue-pour-avoir.html
 
"Un enfant à besoin d'un père et d'une mère. On voit par cette histoire morbide que un enfant à besoin d'un papa qui ressemble à un père. Et non un père " féminin" "
Publié par Ivan Thévoz



1 commentaire:

  1. Très important de divulguer cet article. Je partage. Shalom Ivan :-)

    RépondreSupprimer